4 nouvelles expositions à la Maison Européenne de la Photographie en novembre 2008

Même avec la concurrence du mois de la photo et le mois de la photo – off – la MEP est vraiment très active ce mois-ci…


Le 5 novembre a vu le début de quatre nouvelles expositions à la Maison Européenne de la Photographie :

McDermott et Peter McGough : “An experience of amusing chemistry” (photo ci-dessus)

David McDermott et Peter McGough se sont fait connaître pour leur manière de fusionner art et vie quotidienne. Si leur démarche photographique s’appuie sur l’appropriation d’images et d’objets de la fin du XIXe siècle, ils s’affichent également comme de véritables dandies. Tout comme leur mode de vie, leur œuvre montre un refus total du présent historique : cette obsession du passé se retrouve dans les sujets et les styles qu’ils choisissent de ressusciter. Leur travail constitue une performance artistique contemporaine. L’exposition rassemble la totalité des œuvres photographiques qu’ils ont réalisés depuis vingt ans.

Sabine Weiss : “Un demi-siècle de photographies”

Sabine Weiss promène depuis 45 ans son appareil photo à la rencontre de l’autre avec une tendre et inlassable curiosité. Membre de l’agence Rapho depuis 1953, on l’associe à cette lignée de photographes dits “humanistes” qui font l’histoire des années 50-60. Elle réalise pour le magazine Vogue de nombreux reportages de mode, des portraits de célébrités et d’artistes.

En marge de ses travaux commandés, elle a toujours fait des photos pour “elle-même”. Avec le temps, elle se consacre presque exclusivement au reportage noir et blanc qui lui permet d’exprimer, à travers ses voyages, avec “plus de calme et de simplicité” cette rencontre de l’homme et de son univers, cette plénitude de la lumière qui l’obsède.

Göksin Sipahioglu : Monsieur Sipa, photographe”

Né en 1926 à Izmir, la vocation de journaliste de Göksin Sipahioglu remonte à son enfance, alors qu’à l’âge de 12 ans il mène déjà une enquête sur les souterrains d’Istanbul. Son souci d’analyser les événements et de se projeter dans l’avenir pour en imaginer les conséquences le conduit à fonder un journal politique auquel il collabore avant d’en assurer la direction. Éminent photographe, il sera le premier à pénétrer en Albanie communiste, à demeurer à Cuba pendant la crise des missiles, à devenir grand reporter au Hürriyet, le plus important quotidien turc. À Paris, il couvre les événements de Mai 68 et décide de fonder avec Phyllis Springer l’agence Sipa. L’exposition qui lui rend hommage, dévoile son sens du cadrage, son empathie et son humanité, mais aussi son habileté à choisir des sujets qui ont depuis fait l’Histoire et à demeurer perpétuellement en alerte.

Mutations II / “Moving Stills”

Proposée par le Mois Européen de la Photographie, l’exposition présente une sélection de vidéos réalisées par des artistes européens. De nombreux photographes utilisent aujourd’hui la vidéo, faisant évoluer les spécificités qui définissent chacune de ces deux pratiques. Au-delà de la diversité des partis pris esthétiques et des techniques visuelles utilisées, ils nous invitent à dépasser les logiques territoriales afin d’explorer les frontières qui les séparent.

Avec des œuvres de Peter Aerschmann, Gast Bouschet & Nadine Hilbert, Christoph Brech, Olga Chernysheva, Ori Gersht, Tuomo Rainio (Lauréat du Prix Alcatel-Lucent du Mois Européen de la Photo) et Jutta Strohmaier

Voici toutes les informations pratiques pour les expositions du mois de novembre 2008 à la Maison Européenne de la Photographie

Quand : du 5 novembre 2008 au 25 janvier 2009
: Maison Européenne de la Photographie, 5/7 rue de Fourcy, 75004 Paris. Métro Saint Paul (ligne 1) ou Pont-Marie (ligne 7). Bus n°s 67, 69, 96 & 76
Horaires : du mercredi au samedi de 11h à 20h. Dernier billet à 19h30
Prix d’entrée : 6 euros pour les adultes, 3 euros en tarif réduit
Mais je suis un artiste qui gagne rien ! : allez-y le mercredi après 17h : c’est gratuit !
Site officiel: ici


Agrandir la carte

Popular Posts