Restaurant La Bouche à Ménilmontant

La Bouche est un petit restaurant qui se trouve dans un quartier pas vraiment fréquenté par les touristes gourmets, dommage car il en existe quelques uns comme La Boulangerie qui n’est pas très éloigné. Nous nous sommes rendus au Restaurant La Bouche suite à la lecture de quelques chroniques très élogieuses sur l’inventivité de la cuisine, le cadre très agréable et l’équipe chaleureuse. Et bien, nous avons testé pour vous et pouvons confirmer que toutes ces affirmations sont absolument justifiées !

photos : JasonW

Je ne sais pas si vous êtes prêts à traverser tout Paris pour trouver un bon restaurant. Mais aux Hôtel Paris Rive Gauche, nous sommes capables de faire plusieurs kilomètres pour essayer une bonne boulangerie. Alors lorsque nous avons lu toutes les bonnes critiques concernant La Bouche, nous n’avons pas hésité.

Le restaurant se trouve sur la petite place Maurice Chevalier qui pourrait être un havre de paix mais qui malheureusement est assez fréquentée par les voitures.

Il est aussi situé juste à côté de l’imposante église Notre-Dame de la Croix, qui est la troisième église à Paris par sa taille (ou plutôt par sa longueur). Elle date de 1880 et son architecture est assez particulière. L’escalier monumental la rend assez impressionnante.

La décoration du restaurant est une sorte de mélange de brocante design très colorée et chaleureuse. Mais nous avons préféré la terrasse car c’était une soirée chaude et, par chance, très calme car au lendemain du 14 juillet.

En nous installant sur cette terrasse très agréable nous avons jeté un coup d’œil sur le menu du midi qui nous semblait déjà fort appétissant. La Bouche est ouvert toute la journée, il est possible d’y grignoter quelque chose à toute heure.

Brunch Menu - 19€.Lunch menu. No choices, but only 14 for

Le menu du soir nous a mis immédiatement l’eau à la bouche…

Il existe deux formules dont le prix semble assez élevé pour le quartier mais ce que nous avons lu sur ce menu a aiguisé suffisamment notre gourmandise pour que nous nous laissions tenter par la formule complète 🙂 La responsable du lieu est adorable même si au début on peut être surpris par son tutoiement immédiat. Mais on se laisse facilement séduire par sa gentillesse et il en est de même pour son acolyte tout aussi charmante. Tout le monde est aux petits soins, nous remarquons que l’équipe surveille bien les tables présentes et veille à ce que rien ne vous manque. C’est vraiment très agréable.

Par cette agréable soirée de juillet, un vin rosé de Provence bien frais était parfait, surtout accompagné d’un petit amuse-bouche à déguster avec une bonne baguette !

Tout était mis en place pour passer un très agréable soirée. Par chance la circulation n’était pas très importante, l’air était doux, le vin fruité. Nous aurions pu nous croire sur une petite place de village.

Notre serveuse (tout sourire) est arrivée avec un deuxième (excellent) amuse bouche : une tapenade de poivron frais aux pignons de pin très désaltérante. Miam !

La présentation très simple mais très graphique nous a ouvert encore plus l’appétit !

Pour l’entrée, notre choix s’est porté sur la bisque d’étrilles (petits crabes) servie avec du saumon, des pommes granny et des concombres. Ici aussi la présentation était impeccable.

Mais plus que la présentation, cette bisque était vraiment excellente avec un petit goût de réglisse qui se mariait parfaitement avec le goût du crabe. Le mélange des textures et des saveurs avec la pomme et le saumon était une belle expérience gustative. Je pense que je reviendrai en grande partie à cause de cette bisque !

En terminant ce premier plat, le soleil couchant sur l’église et l’air doux nous donnaient vraiment l’impression d’être loin de Paris.

Nous avons encore tenté notre test auprès du chef en demandant qu’il improvise une assiette végétarienne et bien sûr, cela n’a posé aucun problème. Une belle poêlée de girolles aux tomates cerises et au basilic accompagnées d’une purée à la badiane est apparue. Rien à redire sur cette assiette, le mélange inattendu de la tomate et des champignons fonctionnait parfaitement.

Le filet de lieu jaune grillé était cuit à point, tendre et l’accompagnement de la purée à la badiane était un bon choix.

Les serveuses passaient de temps en temps pour nous demander si nous apprécions la cuisine et semblaient fort satisfaites de nos réponses. Elle nous ont laissé le temps de prendre une petite pause avant les desserts ! La soupe de chocolat blanc au lait de coco, fruit frais et basilic thai était du genre “j’en veux encore et encore plus”, une sorte de lait concentré chaud meilleur encore 🙂

Le gâteau citron vert et fenouil confit servi avec une limonade était très surprenant mais absolument exaltant oui exaltant. Je n’aurais jamais pensé à préparer un confit de fenouil mais je vous jure que c’était excellent. Encore une raison de revenir !

Vous avez compris que nous avons été conquis par le restaurant La Bouche. Tous les ingrédients qui font que nous apprécions un restaurant était réunis : un accueil chaleureux, un cadre agréable, une cuisine très inventive, une belle présentation des plats. Nous vous conseillons donc vivement ce restaurant, cela vaut vraiment le coup de venir faire un petit détour vers Ménilmontant. Il faudra compter à peu près 35 euros par personne vin inclus, ce qui nous semble tout à fait raisonnable.

Pour voir nos photos en plus grand, allez voir la galerie Flickr ici.

La Bouche est ici, ouvert tous les jours sauf le lundi pour le déjeuner, le dîner et des boissons entre les deux (avec un peu à manger quand même). N’oubliez pas leur brunch le dimanche ! Pour réserver, appelez le 09 53 56 24 14.