Restaurant Le Hibou, Paris

Nouveau venu à Odéon (prenant la place du Horse’s Tavern), le Hibou est un lieu vraiment immense, avec une terrasse encore plus grande. Nous avons essayé la carte élégante pour voir si ce nouveau lieu (faussement vieux) vaut la peine.

Voici notre chronique.
Restaurant Le Hibou, ParisPas facile de donner une âme à un lieu si grand. Finalement, les architectes ont choisi du bois, du noir, de vieux carreaux portugais et quelques bibelots pour rendre l’ensemble chaleureux. Le bar au rez-de-chaussée est très réussi, et aux beaux jours la vue sur la terrasse allège le côté sombre.

Et pour ceux qui préfèrent être à l’extérieur, il y a amplement de la place.
Restaurant Le Hibou, ParisRestaurant Le Hibou, ParisRestaurant Le Hibou, ParisRestaurant Le Hibou, ParisRestaurant Le Hibou, ParisRestaurant Le Hibou, ParisRestaurant Le Hibou, ParisÀ l’arrière du rez-de-chaussée se trouve une autre salle, et à côté une pièce semi-privée avec une grande table d’hôte. Les oiseaux empaillés et les (faux) feux ouverts donne un côté très cosy…
Restaurant Le Hibou, ParisRestaurant Le Hibou, ParisRestaurant Le Hibou, ParisPuis à l’étage se trouve une autre grande salle, plutôt bas de plafond, un deuxième (grand) bar et encore une pièce un peu privée, elle aussi avec une grande table.

On imagine bien un repas bruyant entre amis nombreux, avec l’impression de dîner dans un château à la campagne.
Restaurant Le Hibou, ParisRestaurant Le Hibou, ParisRestaurant Le Hibou, ParisUn intérieur réussi donc, ni trop branché, ni trop toc. Le seul petit point noir pour nous – les toilettes au sous-sol, joliment décorées mais tellement sombres qu’on peine à voir ce qui est écrit sur les portes.

Mais venons-en à la carte. Avec autant de salles et une grande terrace à nourrir, il ne faut pas s’attendre à des miracles en cuisine. Pourtant, la carte essaie de donner envie et il y a trois différents plats de jour chaque jour.

Quant au prix, nous sommes en plein Saint-Germain-des-Prés et en face du très prisé Comptoir d’Yves Camdeborde. Les prix sont donc plutôt dans la fourchette haute – c’est logique.

Nous avons décidé de prendre une burrata avec de l’aubergine rôtie, des côtelettes d’agneau français et des escalopines d’espadon avec salade d’herbes, plus des frites en accompagnement.

Tout a été servi rapidement (rien à voir avec nos repas de trois heures chez Dessance et aux Déserteurs), et si l’espadon était un petit peu trop gras, il n’y avait pas grand-chose à redire. Les frites auraient pu être un poil plus chaudes, mais personne ne s’est vraiment plaint de son plat. Avec autant de clients, on peut dire que la cuisine assure.
Restaurant Le Hibou, ParisRestaurant Le Hibou, ParisRestaurant Le Hibou, ParisRestaurant Le Hibou, ParisRestaurant Le Hibou, ParisRestaurant Le Hibou, ParisLa carte comporte beaucoup de plats à partager, parfois à des prix qui font tourner la tête (entrecôte pour 2 ou 3 personnes à 125€), mais nous avons quand même choisi la “mousse au chocolat à partager” en dessert.

À 23,50€ (mais où est-ce qu’ils vont chercher ces prix ?), il y en avait assez pour trois personnes voire plus, et l’idée de donner une spatule à chaque personne est très drôle.
Restaurant Le Hibou, ParisRestaurant Le Hibou, ParisRestaurant Le Hibou, ParisRestaurant Le Hibou, ParisIl faut dire que nous avons passé une soirée agréable au Hibou. L’équipe court partout efficacement, et la cuisine est honorable pour le prix.

Vu l’emplacement pas loin de nos hôtels, et surtout à 30 secondes de l’Hôtel Baume, une visite s’impose.
Restaurant Le Hibou, ParisRestaurant Le Hibou, Paris

Le Hibou (ici) est ouvert tous les jours non-stop de 7h30 à 2h du matin

Tél. 01 43 54 96 91

Pour voir toutes nos photos du restaurant Le Hibou, cliquez sur le bouton ‘play’ du diaporama ci-dessous, puis sur les quatre petites flèches en bas à droite afin de passer en mode plein écran.