Exposition Chaillot, une mémoire de la danse à la BNF du 3 mai au 26 août 2018

La BNF, près de nos hôtels, près rend hommage au Théâtre national de Chaillot, qui a pris le nom de Théâtre national de la danse en 2016.
Exposition Chaillot, une mémoire de la danse à la BNF du 3 mai au 26 août 2018L’exposition montre des objets couvrant une période de plus d’un siècle, avec des photos, affiches et programmes, ainsi que des archives évoquants le chorégraphes et danseurs célèbres que le lieu a connu, tels qu’Isadora Duncan (en 1913 !) et Philippe Decouflé.

Vous verrez également l’évolution du bâtiment lui-même, remodelé à plusieurs reprises, notamment pour la construction du Palais de Chaillot en 1937.

Exposition Chaillot, une mémoire de la danse à la BNF du 3 mai au 26 août 2018
© BnF – Arts du spectacle

Autour de l’exposition il y a des événements spéciaux pour la Journée Internationale de la Danse (ou plutôt le lendemain, le 30 mai) avec un après-midi d’études de 14h à 20h.

Il y a aussi une table ronde et projections autour des archives du Grand prix international Vidéodanse (2.000 films), qui existait de 1989 à 2002.

Exposition Chaillot, une mémoire de la danse à la BNF du 3 mai au 26 août 2018
© BnF – Arts du spectacle

L’exposition Chaillot, une mémoire de la danse est à la BNF (ici) du 3 mai au 26 août 2018

Ouvert du mardi au samedi de 9h à 20h, dimanche de 13h à 19h et lundi de 14h à 20h

Fermé les jours fériés

Gratuit !

Site web / Facebook / Twitter / Instagram

Voici les merisiers en fleurs dans notre jardin-forêt. Ce grand jardin clos est situé au coeur du site François-Mitterrand, et les salles de lecture du batiment s’articulent autour de lui. Sa situation, des pratiques respectueuses de l’environnement et l’absence de fréquentation humaine en font un site intéressant pour la faune et la flore. Les différentes espèces animales et végétales, peuvent « utiliser » temporairement ce site pour progresser dans la ville ou s’y installer plus définitivement. Géré écologiquement, il participe à la construction d’une trame verte urbaine. Ce morceau de forêt, reconstitué à l’image de celle de Fontainebleau, est situé dans une excavation profonde de 2,50 à 3 mètres dans la roche calcaire, comblée d’une couche de terre forestière, de 2 à 5 mètres d’épaisseur et légèrement vallonnée. Il occupe les trois-quarts des 10 600 m2 dédiés au jardin, tandis que le quart restant est recouvert d’un gazon. © Béatrice Lucchese / BnF * * #BnF #jardin #printemps #merisier #arbresenfleurs #forêt #architecture #architecturelovers #expoperraultbnf #trees #springtime #spring #garden #blooming #bloomingtrees #colorphotography #naturelovers

A post shared by Bibliothèque nationale France (@labnf) on