Exposition Icônes à la Galerie Joseph jusqu’au 16 septembre 2018

La Galerie Joseph dans le Marais propose la première exposition de photos des icônes de la Nouvelle Vague dans les années 70.
Exposition Icônes à la Galerie Joseph jusqu'au 16 septembre 2018
Quand l’âge d’or de la photographie rencontre l’âge d’or du cinéma français, cela donne l’exposition Icônes à la Galerie Joseph.

Des metteurs en scène comme Godard, Truffaut, Chabrol, Melville, Rivette, Sautet, Resnais…

Des acteurs et actrices devenus des légendes, comme Jean-Paul Belmondo, Anna Karina, Jeanne Moreau, Catherine Deneuve, Yves Montand, Romy Schneider…

Les photos exposées ne sont pas des scènes des films, mais de véritables œuvres d’art avec un regard résolument artistique, même si elles étaient faites à l’origine pour promouvoir les films et cristalliser leur univers en une seule image.

L’exposition révèle et revendique pour la première fois le statut d’artistes des photographes de cinéma. En tout, vingt-cinq films sont présentés à travers plus de cent photos…
Exposition Icônes à la Galerie Joseph jusqu'au 16 septembre 2018
Si le noms des photographes ne vous disent pas grand-chose – Philippe Garner, Georges Pierre, Raymond Cauchetier… – sachez que c’est aussi grâce à eux et leurs images fortes que la Nouvelle Vague a pu traverser les continents et devenir un vrai mouvement de cinéma culte autour du monde.

Si vous voulez emporter les images chez vous, le catalogue Icônes de la nouvelle vague aux années 70 est en vente lors de l’exposition.

Seul petit bémol – l’exposition n’est pas gratuite (l’entrée coûte 9€). Mais comme tout le monde sait, les icônes n’ont pas de prix, n’est-ce pas ? 🤩
Exposition Icônes à la Galerie Joseph jusqu'au 16 septembre 2018
L’exposition Icônes est à la Galerie Joseph (ici) jusqu’au 16 septembre 2018

Ouvert tous les jours de 10h à 20h

Entrée : 9€

Site web / Facebook / Twitter / Instagram

EXPOSITION ICÔNES De la Nouvelle Vague aux années 70 A une époque dépourvue de numérique, de médias 2.0 et de réseaux sociaux, le photographe de plateau tenait un rôle essentiel. Il était chargé de documenter le tournage mais il devait aussi produire des images qui devaient servir à la promotion des films et ce bien avant leur montage et leur sortie, ce qui nécessitait des photographies d’une qualité technique parfaite contrairement à celle de l’image extraite de la pellicule du film. 📸Jeanne Moreau, Henri Serre et Oscar Werner 1961 « Jules et Jim » de François Truffaut © Raymond Cauchetier Plus d’infos sur notre site (lien en bio). #galerie #joseph #galeriejoseph #exposition #exibition #art #artist #paris #event #gallery #artoninstagram #popup #popupparis #icones #nouvellevague #vandartists @vandartists

A post shared by galerie I JOSEPH – P A R I S (@galeriejoseph) on