Exposition Doisneau et la musique à la Philharmonie de Paris du 4 décembre 2018 au 28 avril 2019

En sillonnant la France pendant les décennies, ce n’est pas surprenant que Robert Doisneau – fan de bals populaires et cabarets – ait immortalisé de nombreuses scènes ayant un rapport avec la musique.

La Philharmonie de Paris propose de vous montrer plus de 200 de ces photos, choisies par la petite-fille du photographe et mises en musique par le groupe Moriarty.

Exposition Doisneau et la musique à la Philharmonie de Paris du 4 décembre 2018 au 28 avril 2019
© Atelier Robert Doisneau

Pendant 50 ans, Robert Doisneau a immortalisé la France, ses fêtes, ses stars et justement ses stars de la musique (Georges Brassens, Juliette Gréco, Charles Aznavour, Claude François…).

Pourtant, cette nouvelle exposition n’est pas nostalgique. Au contraire, elle montre comment Doisneau était stimulé par l’avenir, heureux de prendre en photo une nouvelle génération de musiciens dans les années 1980, comme Les Négresses Vertes et les Rita Mitsouko.

D’ailleurs, la bande-son de l’exposition a été créée par le jeune musicien et dessinateur Moriarty, un jeune homme apparemment très sympathique…

Autour de l’exposition il y a – sans surprise – beaucoup de concerts, dont plusieurs de Moriarty bien sûr, mais aussi ‘une ballade pour violoncelle et chambre noire‘ avec la collaboration de Mathieu Amalric.

Vous avez également la possibilité de faire une visite à la violoncelle ou assister au spectacle ‘Doisneau en toutes lettres‘, une fois de plus mélangeant textes et musique.

Exposition Doisneau et la musique à la Philharmonie de Paris du 4 décembre 2018 au 28 avril 2019
© Atelier Robert Doisneau

Il y a aussi la projection de Robert Doisneau, le révolté du merveilleux, réalisé par Clémentine Deroudille, la petite fille du photographe et commissaire de l’exposition, suivie par une rencontre avec Deroudille et ses invités.

Vous pouvez aussi louer ou acheter le documentaire en ligne (de 4€ à 8€) ici.

Un catalogue de l’exposition est également disponible (192 pages, 30€ ici chez amazon.fr), ainsi qu’un numéro spécial du journal atypique Papotin, écrit par de jeunes adultes autistes de l’hôpital de jour d’Antony (disponible au musée ou en ligne ici – 10€).

L’exposition Doisneau et la musique est à la Philharmonie de Paris (ici) du 4 décembre 2018 au 28 avril 2019

Ouvert du mardi au vendredi de midi à 18h, le samedi de 10h à 20h et le dimanche de 10h à 18h. Fermé le lundi

Fermé le 25 décembre et le 1er janvier

Entrée : 9€ / 7€ (qui comprend aussi l’entrée à la collection permanente le même jour)

Site web / Facebook / Twitter / Instagram

#ExpoDoisneau