Nous visitons le Musée d’Ennery

Paris est connu pour ses musées, mais certains demeurent peu connus, et pour raison.

Le Musée d’Ennery, qui se trouve avenue Foch, est géré par le beau Musée Guimet. Or, pour y aller il faudra être très organisé – le musée n’est ouvert qu’une fois par semaine, pour un tour guidé de quinze personnes maximum.

Nous avons pu assister à une des ces visites, et c’est un lieu extraordinaire que nous avons découvert…

Musée d'Ennery, Paris
photos : JasonW

Le Musée d’Ennery est né d’une collection privée (et la maison qui la contient) léguées à l’Etat. C’est le dramaturgue Adolphe d’Ennery et son épouse Clémence qui ont amassé quelques six mille objets d’art asiatique. C’est une collection unique au monde.

Dans une maison construite pour eux avenue Foch, le couple vivait au milieu des œuvres dans des pièces immenses. Vers la fin de leur vie, ils ont décidé de tout donner à l’Etat afin de créer leur musée et laisser le public apprécier leurs acquisitions.

Hélas, le musée a connu des problèmes au fil des années. Dépendant du Musée Guimet, il n’y a pas de moyens pour garder le lieu ouvert toute la semaine, et le bâtiment a besoin de travaux – cela se voit dès que l’on arrive. On dirait presque une maison abandonnée.

Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris

Le rez-de-chaussée du bâtiment était dévolu au Musée Armenien de France jusqu’en 2011 à cause de travaux de mise aux normes. Mais ce musée n’a jamais réouvert, ses œuvres sont désormais stockées en banlieue et le Musée d’Ennery utilise les salles libérées comme débarras (vous pouvez lire toute l’histoire ici).

Le Musée d’Ennery est par ailleurs très compliqué à visiter – il faut envoyer un mail au Musée Guimet afin de réserver une place parmi une douzaine disponible chaque semaine (la visite – gratuite – se fait le samedi à 11h30 et dure une heure). Pensez à le faire au moins trois mois à l’avance – les places sont prises très à l’avance.

Pendant votre visite, vous verrez que seulement un étage est réellement exploité, et qu’il a encore besoin de travaux. L’éclairage est mauvais, la peinture s’écaille, c’est poussiéreux…

C’est un peu triste qu’une telle collection si exceptionnelle, laissée justement pour que tout le monde puisse en profiter, se trouve cachée de tous la plupart du temps.

Voilà pour la petite histoire. Dans tous les cas, nous avons réussi à avoir nos places, et en attendant notre guide nous patientons dans une salle au rez-de-chaussée qui donne un avant-goût de ce qui va venir…

Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris

Nous montons l’escalier avec notre guide, et devant un présentoir de figurines elle nous explique l’histoire du lieu, le mariage des d’Hennery avec Jules Verne comme témoin, leur amitié avec Georges Clemenceau

D’ici, nous ne voyons pas la prochaine salle qui nous attend, ni qu’il y en a trois ou quatre de plus après, de tailles impressionnantes.

Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris

Ensuite, nous passons dans une salle imposante, avec de grandes fenêtres, remplie de présentoirs.

On nous explique que les couple d’Hennery avait choisi leurs achats uniquement par goût personnel, ce qui explique la grande diversité des pièces.

Le couple étant très fortuné, même les présentoirs ont été faits sur mesure, et cette pièce donne un premier goût de l’ambiance ‘cabinet de curiosités’ du lieu. Comme beaucoup de salles du bâtiment sont fermés (au moins un étage), chaque pièce est surchargée, ici mélangeant boiseries, statuettes, petits personnages, sculptures…

Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris

Il y a effectivement beaucoup, beaucoup de choses. Notre guide donne quelques informations, mais dans un vrai musée il y aurait des cartels pour chaque pièce. Avec le peu de temps que nous avons, il est impossible de demander des renseignement sur tout. Dommage.

Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris

Dans une deuxième partie de cette salle, il y a encore des présentoirs et un aperçu d’une pièce encore plus grande…

Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris

Nous rentrons donc dans une salle aussi grande que le foyer d’un théâtre ! Ici encore, les objets sont présentés partout. La pièce est haute et longue, divisée en deux partie par une arche. C’est un lieu incroyable, hors du temps – le parquet est splendide, les pièces exposées sont très nombreuses et il y a des détails à voir partout.

Il n’y a que Paris pour caché des tels lieux…

Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris

La deuxième partie de la pièces réserve encore des surprises…

Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris

Et au fond de cette salle, il y a… encore une salle, la dernière, mais quelle salle !

Ici encore il y a au moins sept mètres sous plafond, avec une petite niche dans un coin et un grand miroir dans un autre afin de refléter de la lumière dans la pièce.

Quand l’on pense à l’effort, le temps et l’argent qu’il a fallu pour réunir toutes ces articles, c’est un peu dommage qu’ils ne soient pas accessibles au plus grand nombre.

Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris
Musée d'Ennery, Paris

Une heure n’est pas vraiment suffisante pour visiter un tel lieu, mais les 60 minutes sont passées et le temps est venu de partir, un peu attristés par l’état du lieu, mais aussi émerveillés par l’ensemble que nous venons de voir.

Si vous pouvez vous organiser à l’avance, c’est une visite (gratuite !) que nous conseillons vivement.

Le Musée d’Ennery (ici) est ouvert une fois par semaine (11h30 le samedi) pour une visite guidée de 60 minutes avec 15 personnes maximum

Pour s’inscrire à la visite (souvent complète des mois à l’avance), envoyez un mail ici

Site web / Facebook / Twitter / Instagram

Pour voir toutes nos photos du Musée d’Ennery, cliquez ici.