Les Arts Decoratifs à Paris

Des lieux et de beaux objets à découvrir….

LES ARTS DÉCORATIFS à Paris, ce sont 4 musées, des ateliers ouverts, une bibliothèque….

Le Musée des Arts Décoratifs a été créé en 1905 et installé depuis rue de Rivoli, le musée des Arts décoratifs conserve aujourd’hui l’une des plus importantes collections d’arts décoratifs au monde, soit 150.000 œuvres réparties dans cinq départements chronologiques. Le musée est en travaux actuellement et réouvrira ses portes en septembre 2006. Une rénovation complète permettra au musée de retrouver toute la spledur de son ouverture en 1905.. une aussi belle réussite que le Petit Palais ?

Le Musée de la Mode et du Textile : Ses collections réunissent actuellement quelque 16.000 costumes, 35.000 accessoires de mode, 30.000 pièces de textile. Au total plus de 81.000 œuvres qui retracent d’une part l’évolution du costume, de la Régence à nos jours, et d’autre part celle de l’innovation textile depuis le VIIe siècle.


Actuellement a lieu une exposition, l’Homme Paré jusqu’au 30 avril 2006 : Le musée de la Mode et du Textile a choisi de présenter pour la première fois une exposition entièrement consacrée à la parure masculine, du XVIIe siècle à nos jours.

Le Musée de la Publicité (anciennement musée de l’affiche) : Outre l’exceptionnel fonds d’affiches (50.000 affiches anciennes du XVIIIe siècle à la Seconde Guerre mondiale et 50.000 affiches contemporaines de 1950 à aujourd’hui), les collections du musée se sont enrichies de films publicitaires (plus de 20. 000 films, français ou étrangers, des années 30 à aujourd’hui), d’annonces presse (plus de 30.000), de spots radio, d’objets promotionnels…


Actuellement a lieu une exposition, Jean Larivière Photographe jusqu’au 26 mars 2006 : Le musée de la publicité présente une exposition monographique consacrée à l’œuvre de Jean Lariviere. Photographe de renom, Jean Lariviere travaille pour les plus grandes marques signant, parmi les plus célèbres, les campagnes Vuitton, Cartier, Charles Jourdan, ou encore Virgin.


Le Musée Nissim de Camondo : L’hôtel particulier du comte Moïse de Camondo (1860-1935) est la reconstitution d’une demeure artistique du XVIIIe siècle construite de 1911 à 1914 en bordure du parc Monceau par l’architecte René Sergent. Réparties entre le vestibule, l’étage de réception et celui des appartements privés, les collections du musée Nissim de Camondo concourent à la réalisation du dessein que Moïse de Camondo s’était fixé : « la reconstitution d’une demeure artistique du XVIIIe siècle ».

La Bibliothèque des Arts décoratifs a été fondée en 1864 par l’Union centrale des beaux-arts appliqués à l’Industrie, devenue Union centrale des arts décoratifs, puis Les Arts Décoratifs en 2004, pour répondre à l’attente des artistes et des artisans. Vous pouvez accéder au fonds informatisé de la bibliothèque en suivant ce lien.

Les Ateliers du Carousel : Créé en 1953 par Pierre Belvès, l’un des plus célèbres illustrateurs des Albums du Père Castor, et François Mathey, conservateur des musées, ” l’atelier des moins de treize ans ” constituait la première expérience de ce genre dans une institution culturelle. Le succès aidant, l’activité des ateliers s’est étendue à des publics d’adolescents et d’adultes et a pris le nom définitif d’Ateliers du Carrousel en 1989/90. Le programme complet 2006 est à télécharger sur le site.

Popular Posts