Des Ruches sur le toit de l’Eiffel Park Hotel

Une colonie d’abeilles à côté de la Tour Eiffel !

Il était une fois…

Oui l’arrivée des abeilles dans les Hotels Paris Rive Gauche est une histoire de belles rencontres. Tout d’abord avec Michèle et Armand nos deux amoureux apiculteurs et puis avec les ABEILLES ! L”histoire ne fait que commencer….

Corinne Moncelli, propriétaire des Hôtels Paris Rive Gauche (avec son époux Pascal Moncelli), a eu l’initiative “d”adopter” une colonie d’abeilles aprés avoir vu un reportage sur les abeilles de l’Opéra de Paris. Corinne a contacté le Rucher du jardin du Luxembourg qui lui a transmis les coordonnées de deux personnages de l’apiculture parisienne : Michele et Armand, producteurs du Miel des fleurs de Paris.

Après avoir visité tous les hôtels, le seul établissement qui respectait toutes les normes règlementaires était l’Eiffel Park Hotel, dommage pour les autres (les normes sont surtout à propos du vis à vis pour ne pas gêner les voisins).

Il nous a donc fallu attendre patiemment que nos essaims soient prêts. Des travaux d’aménagements ont été faits pour ne pas inquiéter les clients et surtout pour protéger les abeilles des moteurs de l’air conditionné. Il a été décidé que trois ruches seraient installées sur le toit, Michelle et Armand assureraient l’entretien. Le printemps a mis beaucoup de temps pour arriver jusqu’à nous et il a retardé l’arrivée de nos nouvelles pensionnaires. Les abeilles sont arrivées le 17 mai dans leurs ruches. Michèle et Armand sont allés les chercher en Seine et Marne (Orly sur Morin) ; ils nous ont téléphoné lorsqu’ils étaient non loin de l’Eiffel Park Hotel et nous nous sommes tenus prêts à accueillir nos première abeilles avec tous les honneurs !

Laissons parler les images :


Les ruches dans la voiture


Une abeille clandestine


Nous déchargeons le matériel


Tout est prêt !


La directrice de l’Eiffel Park Hôtel deviendra t elle la Reine des abeilles ?


L’enfumoir qui sert empêcher que la phéromone d’alerte produite par les abeilles, lorsqu’elles se sentent menacée, ne se répande dans la ruche et provoque une attaque générale !


La première ruche


La deuxième ruche est portée par Armand, l’ange gardien de nos abeilles

La 3eme ruche est enfin en place


Il temps pour nous de mettre nos combinaisons de protection car une piqûre d’abeille sur le visage est très douloureuse.


Michèle, deuxième ange gardin de nos abeilles !


L’ouverture des ruches

Quelque abeilles sortent de la ruche et commencent un ballet en regardant la ruche et en s’éloignant progressivement en éclaireur, nous voyons leur abdomen levé vers la ruche qui répand une phéromone qui signale à toute la ruche :”maintenant chez nous, c’est ici !”

Nous sommes étonnés car malgré toutes abeilles qui bourdonnent autour de nous, nous nous sentons en sécurité. Bien sûr, nous appliquons à la lettre les consignes de sécurité : nous avons évité de nous parfumer avant de venir (les abeilles détestent les parfums synthétiques, cela les rend agressives), nous ne nous plaçons pas face à la sortie des abeilles, nous ne faisons pas de gestes brusques, nous ne parlons pas fort, et nous évitons de faire trop de bruit..

Les ruches* sont en place, une première hausse (magasin à miel) a été installée sur chaque ruche.


Un rayon du magasin à miel qui va être rempli par les abeilles.

Nous allons les laisser se familiariser avec le lieu. Nous reviendons régulièrement leur rendre visite et nous serons bien sûr présents pour la récolte et la mise en pot du miel** au mois de septembre…

Ne ratez pas la suite des aventures de nos abeilles que nous aimons déjà !

*il y aura à peu près 60 000 abeilles par ruche au plus fort de la saison
** une ruche produit environ 15kg de miel par an. En faisant une récolte par an, le miel produit est un miel toute fleur.