Les Buttes Chaumont à Paris

Nous pensions que tout le monde connaissait le parc des Buttes Chaumont, mais après en avoir parlé avec quelques amis, nous nous sommes rendus compte que certains ne l’avaient pas exploré et qu’il était même complètement inconnu aux autres ! Pourtant, c’est un de nos parcs préférés à Paris, avec ses vues incroyables, et c’est un des plus grands de la ville…

photos : JasonW

Pour nous c’est un des meilleurs parcs parisiens, avec de l’espace, des hauteurs, un lac, des jeux pour les enfants, des restaurants, une cascade, un pont suspendu… et pourtant pour d’autres c’est un mystère total. Comment est ce possible que parc des Buttes Chaumont soit inconnu des non-parisiens ?

Campé sur 247.316 m² (le troisième plus grand parc de Paris après les Tuileries et la Villette), le parc, créé par Napoléon III, a été ouvert en même temps que l’Exposition Universelle du Champ-de-Mars en 1867 sur le site d’une ancienne carrière (ce qui explique toutes ces collines !). Profitant d’une belle journée ensoleillée, nous avons exploré tous ses coins et recoins pour vous !
Partout dans le parc vous rencontrerez des pentes, des petit chemins presque secrets et des éléments champêtres, comme les cours d’eau et le béton sculpté pour ressembler à du bois…
Si vous n’aimez pas monter des marches ou descendre des pentes… changez de parc ! Ici, vous ne ferez que ça (ceux avec une poussette auront du mal à en profiter pleinement, par exemple), mais c’est justement pour ses hauteur que le parc est très prisé par les sportifs, surtout pour le footing. Pour les non-sportifs, sachez que monter, monter et  monter vous procurera des très belle vues, comme nulle part à Paris…
Le plus impressionnant se trouve au centre du parc : sur une falaise de 30m, entourée par un grand lac, se trouve le temple de la Sybille, une réplique du temple de Tivoli à Rome. Pour y accéder, deux moyens : le pont suspendu de 65 mètres de long…
…ou le ‘Pont Fatal’, aussi connu sous le nom du ‘Pont des Suicidés’. A 22 mètre de hauteur, la légende dit que certains désespérés l’ont utilisé pour mettre fin à leur jour, ou – suivant l’histoire – que des gens qui traversaient se retrouvaient hypnotisés par la vue vertigineuse et sautaient spontanément.

Une fois arrivé au temple, vous verrez que cela en vaut peine, avec des vues sur le lac, tout le parc, une partie de Paris. Dépaysement garanti !

Peut-être que vous verrez aussi quelques intrus, comme une femme en train de lire son livre dangereusement placée sur un rocher ou un petit américain en voyage ?

Mais le parc contient beaucoup, beaucoup d’autres attraits. Dès les premiers rayons de soleil, il est très prisé pour des pique-niques, et avec une température avoisinant les 28°C le jour de notre visite, il y avait du monde ! On pourrait penser trop de monde mais le parc est suffisamment grand pour avoir un minimum de tranquillité et intimité.
Pourquoi autant de monde? Sûrement en partie pour l’eau, qui est partout. Si le lac n’est pas accessible au public, il y a des ruisseaux et surtout une cascade qui tombe 20 mètres pour se verser dans une grotte avec des stalactites énormes… fabriqué de toutes pièces en béton armé ! Bluffant ! Le courant d’air frais y est très rafraîchissant quand il fait chaud…

Et sinon ? Pour la nature, bien sûr. Avec ses grands arbres et parterres de fleurs, c’est une bouffée d’air frais avec un côté un peu nostalgique, comme un rappel d’un temps plus simple…
Signalons aussi que le parc contient deux restaurants ; Rosa Bonheur, dont la taille des terrasses et l’affluence commencent à poser des problèmes de capacité et  avec le voisinage, et le Pavillon du Lac – fraîchement restauré.

Rosa Bonheur. Photo de "slasher-fun" utilisée sous licence cc
La Pavillon du Lac

Rosa Bonheur est accessible même après la fermeture du parc le soir – chose rare à Paris – mais sachez que si l’endroit est rempli, vous ne pourrez plus rentrer à partir de 22h. Pour le Pavillon du Lac, nous attendons  de voir les horaires et modalités exactes (ils ont ouvert il y a quelques semaines seulement, après une fermeture qui a duré une décennie !).

Pourtant, tout n’a pas été rénové aux Buttes Chaumont. Il y a même des choses qui fonctionnaient  il y quelques années qui sont désormais fermées. Par exemple, il était autrefois possible de descendre du temple, tout en haut de l’île, par un passage couvert vers le pont suspendu. Pour des problèmes de structure (apparemment) l’entrée a été fermée il y a quelques années…
Et il y a plus longtemps encore (nous ne l’avons jamais connu ouvert), un chemin amenait au lac où un bateau devait faire l’aller-retour pour ramener le public sur la rive. On devine encore quelques passerelles. Il serait bien de tout voir remis en état de marche, car la descente devait être assez impressionnante.
Mais sachez que même avec son côté un peu vieillot, le parc a un côté moderne : 5 points wi-fi vous attendent si vous voulez surfer sans fil, et gratuitement. Merci à la Ville de Paris !

Nous adorons les Buttes Chaumont, ses coins cachés, son ombre, ses hauteurs, ses buvettes, son côté hors du temps et légèrement surréaliste. Chaque visite est une redécouverte pour nous, et nous les conseillons vivement pour ses nombreuses surprises… À vos paniers de pique-nique !

Le parc des Buttes Chaumont se trouve ici. Ouvert à partir de 7h du matin avec fermeture à 20h, 21h ou même 22h suivant la saison !

Pour regarder toutes nos photos, cliquez sur le bouton ‘play’ du diaporama ci-dessous, puis les quatre petites flèches en bas à droite pour passe en mode ‘plein écran’.