Restaurant la Rotonde, Bassin de la Villette, Paris

Depuis que je vis à Paris, La Rotonde, édifice imposant qui surplombe le bassin de la Villette, m’a toujours attiré car très mystérieux.

Ce bâtiment date de la fin du 18ème siècle, il faisait partie d’un mur qui permettait de contrôler les marchandises qui entraient dans Paris et de faire payer une taxe (l’octroi).

Malgré tous les aléas de l’histoire, la Rotonde a réussi à rester debout. En 2004, après avoir accueilli une partie des archives, le lieu s’est retrouvé abandonné.

photos : JasonW

Avec l’ouverture des cinémas MK2, le quartier du Bassin de la Villette a énormément changé. Le début du bassin qui était une sorte de no man’s land est devenu un lieu un peu plus agréable où un véritable mélange des populations permet de garder une certaine « fraîcheur ».
Lorsque nous avons appris qu’un restaurant allait ouvrir dans cette vénérable bâtisse, nous avons eu peur que les responsables du projet ouvrent un de ces lieux de luxe inaccessibles aux habitants du quartier. .C’est avec beaucoup de retard que la Rotonde a ouvert ses portes. Nous avons eu la chance de tester en avant première ce nouveau restaurant.
La Ronde a la chance de donner sur un immense parvis avec vue sur le Bassin et sur Montmartre. Cela a permis d’installer une très grande terrasse constituée de mobilier Fermob très coloré. L’ambiance décontractée de cette terrasse lui a assuré un succès immédiat. Pour éviter toute attente et les mauvais payeurs, vous devez passer commande au bar de la terrasse.
Le restaurant se trouve au centre du bâtiment avec des petites salles sur le côté. Il existe aussi des salles dans les étages, elles peuvent être privatisées. Très en vogue en ce moment, la cuisine se trouve derrière des vitres transparentes… très instructif parfois…

L’accueil est un peu fébrile et nous pouvons remarquer que beaucoup de serveurs ne sont pas des professionnels. Ils sont formés dans le feu de l’action par les deux responsables de salle dont la tâche n’est pas aisée. Nous avons pu remarquer pas mal de maladresse, d’aller retour inutiles, d’oublis lors de ce service mais le tout a été sauvé par le sourire de chacun.

La carte nous rassure sur les tarifs et la direction prise par les dirigeants. Ici point de restaurant de luxe, juste une brasserie Parisienne. Avant que le service ne commence, les clients peuvent venir prendre un apéritif accompagné d’assiettes à partager.
Comme nous étions assez nombreux, nous allons pouvoir vous présenter un éventail assez large de la carte.

La carte est celle d’une brasserie moderne, pas de plats super originaux, assez «world fusion». Nous notons qu’un certain effort est fait pour la présentation de tous les plats.

Nous commençons par un cèleri rémoulade accompagné de moules, frais mais sans saveur extraordinaire à part celle du cèleri.Les œufs dur servis avec de la macédoine de légumes et un toast à la tapenade semblent plaire mais ne laisseront pas de souvenir gustatif inoubliable..Le Gaspacho est assez décevant car il n’a pas les saveurs de l’Andalousie, pas assez d’ail, pas assez de sel. Nous ne renouvellerons pas l’expérience…Ces entrées ne rencontrent pas un franc succès…

Après une certaine attente due à des étourderies de nos serveurs, nos plats arrivent.

La tomate farcie est une grande déception, notre convive la trouve insignifiante.La côte de veau rôtie avec sa croûte d’amande servie avec sa purée connaît un meilleur accueil, la viande est tendre mais notre convive n’est pas capable de nous donner plus de précisions… il semble que les saveurs ne soient pas vraiment au rendez vous.Le classique tartare revisité avec de la menthe est fort apprécié. La menthe ajoute une note très originale et inattendueLe pavé de saumon est assez salé et baigne dans l’huile. dommage car il est tendre et cuit à point.La Brandade de lieu est elle aussi assez salée mais savoureuse et aillée à point.Nous sommes tout de même un peu frustrés par nos plats qui se caractérisent pas par un manque de saveurs et de parfum, c’est dommage. Surtout dans ce quartier où nous pouvons trouver toutes ces boutiques d’épices inédites….

Malgré le fait que nous soyons rassasiés, nous voulons terminer sur une note positive en goûtant aux desserts. Et c’est bien le cas…

Le baba au rhum est moelleux et imbibé à point avec un excellent rhum, la chantilly aérée…
La soupe de fraise est rafraîchissante avec une glace à la vanille très parfumée.La grosse madeleine avec sa crème au citron et le sorbet à la framboise connaît elle aussi un franc succès.Le pain perdu aux pommes caramélisées et sa glace au caramel divise les convives. Pour ma part, j’ai adoré !La tarte au chocolat Nutella avec la glace au fromage blanc remporte la palme. Un sans faute.Il faut avouer que notre verdict est assez mitigé. Mais nous souhaitons être indulgents, nous reviendrons pour le lieu très agréable, pour la terrasse très réussie, la diversité du public, pour l’équipe qui, même si elle est encore assez maladroite, est très agréable et pour les desserts ☺ Mais nous attendons un peu plus d’audace gustative dans l’élaboration des entrées et des plats. Les tarifs sont assez raisonnables et de nouveaux plats sont proposés chaque jour. La formule du midi séduira sûrement les gens qui travaillent dans le quartier.

La Rotonde est ouverte tous les jours de 8h à 2h. Tél. 01 80 48 33 40 ou réserver par La Fourchette ici.

Site officiel : www.larotonde.com

Page Facebook : ici

Pour regarder le diaporama de toutes nos photos, cliquez sur le bouton ‘play’ ci-dessous, puis sur les quatre petites flèches en bas à droite pour passer en mode plein écran.