Restaurant Tempero, Paris

Restaurant franco-brésilien et écoresponsable, ouvert le midi en semaine, et jeudi et vendredi soir

Dans un quartier un peu perdu, avouons-le, Tempero propose une cuisine métissée intéressante et – fait notable – une approche éco-responsable, ce qui est assez rare à Paris.

Nous sommes allés un des deux soirs de la semaine où le restaurant ouvre le soir (jeudi et vendredi) pour goûter par nous-même !

Restaurant Tempero, Paris
photos: JasonW

Le 13ème arrondissement, pas loin de nos hôtels, n’est pas vraiment connu pour sa gastronomie (à part dans le quartier chinois, où vous avez un large choix de restaurants asiatiques).

Tempero ose donc un double pari – réussir un restaurant bistronomique dans ce quartier, tout en étant écoresponsable.

C’est grâce à un article dans Le Monde que nous avons eu l’écho de cette démarche fort louable du chef Alessandra Montagne.

“Montagne travaille en direct avec la ferme urbaine Zone sensible, à Saint-Denis. Livrée chaque semaine en légumes, elle remet tous ses biodéchets à son jardinier-maraîcher, qui les incorpore à son compost et en nourrit ensuite ses cultures. La boucle est bouclée. « Il est hors de question pour moi de travailler avec des produits qui viennent du bout du monde, martèle la chef franco-brésilienne. Cela n’a aucun intérêt gustatif et c’est désastreux en termes écologiques.”

(article complet ici)

Notre visite ne commence pas du bon pied. Pour les deux seuls soirs que le restaurant sert à dîner, nous sommes prévenus par avance qu’il y a deux services et qu’il faut quitter la table à 21h45 au plus tard.

D’un côté, il est compréhensible qu’un restaurant souhaite rentabiliser sa soirée au maximum, mais de l’autre, c’est une habitude parisienne assez désagréable. Au moins, vous le savez au moment de la réservation (prise obligatoirement par téléphone).

La toute petite salle est chaleureuse et les prix annoncés assez élevés (un peu plus de 50€ pour trois plats et un verre de vin), mais les tables sont tellement serrées que le niveau de bruit n’est pas forcément très confortable – d’ailleurs, un couple qui avait réservé repart sans s’asseoir disant à la serveuse “On voulait se parler, mais là, ça ne va pas être possible.”

D’autres faux pas pour nous – l’art exposé qui ne sera pas forcément au goût de tout le monde et – le détail qui tue – la fleur sur la table est en plastique. Ugh ! Nous en faisons don volontiers à la table d’à côté.

Restaurant Tempero, Paris
Restaurant Tempero, Paris
Restaurant Tempero, Paris
Restaurant Tempero, Paris
Restaurant Tempero, Paris
Restaurant Tempero, Paris
Restaurant Tempero, Paris

En arrivant il nous est dit à nouveau qu’il faut quitter la table avant 21h45, comme cela nous avait été dit lorsque nous avons réservé, ainsi que la veille quand le restaurant nous a appelés pour confirmer notre réservation. 😕

Nous regardons la carte, ce qui ne prend pas longtemps car il n’y a que trois choix pour chaque plat. Nous choisissons donc nos entrées – un velouté de champignons avec œuf parfait, et le saumon cru écossais mariné au miso.

Le velouté, avec un aspect superbe, s’avère épais et fort en goûteux, mais bizarrement servi tiède.

Le saumon – spectaculairement servi – semble trop vinaigré. Le miso et une huile, au parfum trop appuyé, écrasent le goût du poisson.

Après toutes les bonnes chroniques du restaurant, nous sommes un peu surpris.

Restaurant Tempero, Paris
Restaurant Tempero, Paris
Restaurant Tempero, Paris
Restaurant Tempero, Paris

Par contre, au niveau des vins et la sommelière, rien à redire. Ses conseils sont pertinents et ses connaissances évidentes.

Nous passons au plat principal – du lieu jaune avec blettes, riz noir et champignons, et un magret de canard du sud-ouest avec patates douce et polenta.

Le poisson est – une fois de plus – tiède ! Nous commençons à croire que c’est fait exprès… Sinon, il est fondant, et le riz bien cuit. La présentation nous a plu également.

Le magret ne nous enthousiasme pas autant – la viande est un peu sèche, pas assez goûteuse, et si l’accompagnement est correct (jus de viande, petites graines de moutarde), les pommes de terre et carottes à l’eau sont sans grand intérêt.

Nous sommes d’autant plus embêtés que c’est la chef elle-même, radieuse et souriante, qui nous sert les plats. Et quand la serveuse reprend nos assiettes après avoir terminé, et nous demande si tout s’est bien passé, nous n’avons pas le courage d’expliquer tout ce que nous trouvons un peu décevant (mais qui le fait vraiment ?)

Restaurant Tempero, Paris
Restaurant Tempero, Paris
Restaurant Tempero, Paris
Restaurant Tempero, Paris

Nous espérons qu’un bon dessert nous fera oublier ces assiettes pas totalement concluantes, décidant de prendre un gâteau de maïs avec sauce café, et un millefeuille aux marrons.

Le gâteau n’est pas mauvais, mais pas spectaculaire (alors que la crème au café qui l’entoure est vraiment bonne), et le feuilletage du millefeuille est très croquant et frais. Dommage que le goût du marron soit tellement en retrait.

Restaurant Tempero, Paris
Restaurant Tempero, Paris
Restaurant Tempero, Paris
Restaurant Tempero, Paris

Il est 21h passé. Même si nous aimerions rester bavarder, nous ne le pouvons pas pas. Heureusement pour nous, quitter les lieux ne sera pas vécu comme un déchirement…

Si nous applaudissons les démarches écoresponsables du lieu, nous pensons qu’il va falloir revenir un midi pour essayer un des menus moins chers (15€ / 23€). Les chroniques du lieu sont très positives en général, et peut-être nous n’avons pas eu de chance le jour de notre visite.

Aussi, sachez que le restaurant ouvre le premier mercredi soir de chaque mois avec un menu original – entrée, plat (feijoada), dessert et caïpirinha – 40€ sur place ou 25€ (sans boisson) à emporter. À essayer, quand même.

Restaurant Tempero, Paris

Le restaurant Tempero (ici) est ouvert en semaine de midi à 14h15, et le jeudi et vendredi soir de 19h30 à 22h15. Fermé le week-end

Réservations : 09 54 17 48 88

Site web