Les Extatiques, un parcours d’art contemporain en plein air à La Défense, jusqu’au 6 octobre 2019

Nous avons adoré visiter La Défense pour le blog il y a deux mois, avec ses nombreuses œuvres d’art en plein air, mais nous ne savions pas que le quartier propose aussi un véritable festival d’art contemporain pendant l’été – Les Extatiques

Cette année, sur le thème de l’air et le vent, Les Extatiques vous propose un parcours d’œuvres contemporaines – souvent étonnantes – par neuf artistes.

Fujiko Nakaya rajoute de la brume sur le bassin Takis avec Fog Sculpture #07156

Choi Jeong Hwa présente Breathing Flower, une immense fleur gonflable qui bouge ses pétales

Benedetto Bufalino met en voiture à l’envers sur un poteau immense, pour une œuvre qui s’appelle La voiture sur le lampadaire

— Le collectif malaisien Pangrok Sulap présente une dizaine de gravures originales utilisant une technique traditionnelle d’impression à partir de gravure sur bois

— Vous verrez les photos de l’artiste lituanien Tadao Cern, des portraits tirés avec un souffleurs visé sur le visage des sujets

— Philippe Ramette propose Eloge de l’envol, une balançoire agrandie et figé en plein va-et-vient, et Lévitation de chaise avec une chaise géanté qui semble s’nevoler !

— Il y a une grande enseigne au lettrage de métal, faite par Pierre Ardouvin, qui pose la question Qui sème le vent ?

— Et le poulpe géant gonflable qui envahit un des immeubles est l’œuvre du collectif Designs in Air. Impressionnant…

Les Extatiques, un parcours d'art contemporain en plein air à La Défense, jusqu'au 6 octobre 2019

Le parcours inclut aussi une exposition dans l’exposition, montrant trente photos ou reproductions d’œuvres historiques et contemporaines témoignant de la fascination des artistes pour le thème de l’air.

Si vous êtes face à une œuvre et vous avez besoin de plus d’informations, un dispositif intéressant est à votre disposition – Vera, un chatbot sur la page Facebook de l’événement.

Vera peut vous guider, donner plus d’informations sur un∙e artiste, expliquer sa démarche… Vous pouvez même prendre une photo d’une œuvre, lui l’envoyer, et elle saura reconnaître !

Tout ça est totalement gratuit, et se rajoute à toutes les œuvres qui se trouvent déjà sur place (nous en avons parlé dans notre article).

Une belle initiative et une raison de plus pour découvrir ce quartier vraiment à part !

Les Extatiques continue à La Défense (ici) jusqu’au 6 octobre 2019

Site web / Facebook / Twitter / Instagram

Pour voir toutes nos photos de La Défense, cliquez ici.