Exposition Léonard de Vinci au Louvre jusqu’au 24 février 2020

Une exposition blockbuster de plus, sans aucun doute ! Le Louvre ouvre son exposition sur Léonard de Vinci après plus de 10 ans de préparations.

Et pour la première fois, “en raison de l’affluence attendue”, il faut impérativement acheter son billet à l’avance

En partie pour fêter le cinquième centenaire de la mort de Léonard de Vinci, le Louvre propose une grande exposition sur l’homme et son travail, présentée chronologiquement.

Le musée possède non seulement la Joconde (qui reste dans sa salle habituelle) mais aussi quatre autre toiles (la Belle Ferronnière, le Saint Jean Baptiste et la Sainte Anne). D’ailleurs, de Vinci n’a fait que vingt peintures pendant sa vie, et dix d’entre eux sont présentes.

Plus une rétrospective qu’une simple exposition, avec quelques 160 œuvres (certaines prêtées par des célébrités comme Bill Gates ou la Reine d’Angleterre), vous aurez un vue inédite sur sa carrière.

Exposition Léonard de Vinci au Louvre jusqu'au 24 février 2020

Autour de l’exposition il y a :

— six conférences (comme Léonard de Vinci et ses œuvres inachevés, ou Du corps de l’homme au corps de la terre : Léonard de Vinci entre art et science…),

— deux concerts le 15 et 21 novembre par l’Ensemble Doulce Mémoire et l’Ensemble Sollazzo,

— une projection de trois documentaires d’environ 50 minutes chacun sur de Vinci,

— une expérience en réalité virtuelle En tête-à-tête avec la Joconde, qui permet au public d’interagir avec le tableau,

— et dans le Jardin des Tuileries juste à côté, “les jardiniers ont crée différents massifs évoquant la sérénité et la tendresse se dégageant des chefs-d’œuvre de l’artiste.” 😳

Expérience en réalité virtuelle En tête-à-tête avec la Joconde
D.R.

Un catalogue de l’exposition est également disponible (480 pages, 380 illustrations, 35€ ici chez amazon.fr).

L’exposition Léonard de Vinci est au Louvre (ici) jusqu’au 24 février 2020

N’oubliez pas de réserver votre billet en ligne ici

Site web / Facebook / Twitter / Instagram

#ExpoLeonard

View this post on Instagram

. 🇫🇷 Mercredi, c’est #HistoireDuLouvre ! Avez-vous déjà gravi les marches de l’Escalier du Ministre ? – 👀 Les bâtiments de l’aile nord du « Nouveau Louvre » de Napoléon III, construits par l’architecte Hector Lefuel de 1854 à 1857, étaient en partie destinés au ministère d’Etat. Pour desservir les appartements privés du ministre, Lefuel conçoit un escalier d’honneur dont la décoration, commencée en 1857, s’achève en 1861. – ⛏ Cinq sculpteurs et un peintre y participent. Jean-Baptiste Révillon réalise les reliefs du rez-de-chaussée, ainsi que la tête de femme entourée d’un cartouche au centre de l’escalier. Jean-Pierre Hurpin et Marie-Etienne Cousseau sculptent les frontons des portes et les décors des pilastres, alors que leurs modèles pour le plafond sont traduits dans la pierre par Jean Crapoix. Enfin, le majestueux lustre ornant le haut de l’escalier est élaboré par le sculpteur Morand. – 🖼 En 1861, Charles-François Daubigny y peint deux paysages, « Le Palais et le Jardin des Tuileries », et « Le Pavillon de Flore », achevant ainsi le décor de l’Escalier du Ministre. – – – – 🌎 Wednesday it’s #LouvreHistory! Have you ever climbed the “Escalier du Ministre”? – 👀 The building comprising the north wing of Napoleon III’s « Nouveau Louvre », built by the architect Hector Lefuel between 1854 and 1857, were partly intended for the Ministry of State. Lefuel designed a staircase leading up to the minister’s private apartment, which was decorated by five sculptors and a painter between 1857 and 1861. – ⛏Jean-Baptiste Révillon sculpted the reliefs on the ground floor and the head of the woman set in a cartouche in the middle of the staircase. Jean-Pierre Hurpin and Marie-Etienne Cousseau sculpted the door pediments and pilaster decoration, and their models for the ceiling were sculpted in stone by Jean Crapoix. Finally, the majestic chandelier at the top of the stairs was created by the sculptor Morand. In 1861, the painter Charles-François Daubigny completed the staircase’s decoration with two landscapes, The Tuileries Palace and Gardens and The Flore Pavilion. – 📷 © Musée du Louvre / Maëlys Feunteun . . . #Louvre #MuséeDuLouvre

A post shared by Musée du Louvre (@museelouvre) on

Pour consulter le dossier de presse complet, cliquez simplement sur le bouton ‘plein écran’ en bas à droite de l’image ci-dessous.