Les cinémas indépendants de la Rive Gauche

Le quartier autour de nos hôtels est l’endroit rêvé pour les fans de cinéma, et surtout le cinéma d’art et d’essai. Voici quelques cinémas d’exception, près de chez nous, qui ne font pas partie d’une chaîne et font en sorte que des classiques et des futurs classiques soient toujours visibles en salle.

Les cinémas indépendants de la Rive Gauche, Paris
photos : JasonW

On pourrait penser que le DVD / Blu-ray aurait tué la projection de films spécialisés au cinéma, mais au contraire, l’investissement dans des projecteurs digitaux a amélioré la qualité des séances, et l’expérience en salle est toujours le meilleur moyen de voir un film pour beaucoup de personnes.

Presque 300 films sont projetés à Paris chaque semaine, c’est la capitale mondiale des cinéphiles, et près de nos hôtels nous avons la chance d’avoir les meilleures salles indépendantes du monde (et ce n’est pas une exagération !)

Vous trouverez notre carte des cinémas indépendants en bas de cet article, mais commençons notre tournée du côté de Saint Michel, avec le vénérable Espace Saint-Michel, classé ‘art et essai recherche et découverte’, fondé en 1911 !

Le cinéma compte deux salles équipées en 4K et un café-bar, ‘Les Affiches’. L’entrée est typique de ce genre d’endroit – un peu désordonné, avec un scooter garé de côté et les horaires imprimés sur une feuille A4. La marque d’un ciné de passionnés !

Pour voir le site du cinéma, cliquez ici.

Les cinémas indépendants de la Rive Gauche, Paris
Les cinémas indépendants de la Rive Gauche, Paris

À deux pas en remontant le boulevard Saint Michel, le Nouvel Odéon (anciennement Le Racine Odéon) peut se targuer d’un foyer dessiné par Matali Crasset et une salle rénovée il y a dix ans, avec 120 places au lieu de 175 avant. Design et confort !

Pour voir le site du cinéma, cliquez ici.

Les cinémas indépendants de la Rive Gauche, Paris
Les cinémas indépendants de la Rive Gauche, Paris
Les cinémas indépendants de la Rive Gauche, Paris
© Nouvel Odéon

Dans la rue Champollion tout près ce n’est pas un cinéma que vous trouverez, mais trois ! On l’appelle la rue la plus cinéphile de Paris.

Au coin (à vrai dire, son adresse est le 51 rue des Écoles), Le Champo s’appelle aussi L’Espace Jacques-Tati d’après l’ancien parrain du lieu.

Fondé en 1938, avec deux salles de 120 et 130 places, c’était le cinéma préféré de François Truffaut, ce qui explique peut-être pourquoi il est désormais inscrit aux monuments historiques. D’ailleurs c’est un des cinémas le moins cher de la ville – 5€ la séance si vous achetez une carte de dix places (disponible à la caisse).

Pour voir le site du cinéma, cliquez ici.

Les cinémas indépendants de la Rive Gauche, Paris
Les cinémas indépendants de la Rive Gauche, Paris

Plus loin dans la même rue il y a le Reflet Medicis qui appartient à la société Les Écrans de Paris qui détient également L’Arlequin, L’Escurial, le Majestic Bastille et le Majestic Passy.

Ouvert depuis 1964 avec trois salles de 94, 128 et 175 places (chacune avec des fauteuils de couleur différente), le lieu est désormais restauré et incontournable pour les cinéphiles, en partie grâce à sa reprise annuelle de la programmation ‘Un Certain Regard’ du Festival de Cannes.

Pour voir le site web du cinéma, cliquez ici.

Les cinémas indépendants de la Rive Gauche, Paris
Les cinémas indépendants de la Rive Gauche, Paris

Et juste à côté vous trouverez la Filmothèque du Quartier Latin avec deux petites salles baroques – la salle Marilyn (rouge) avec 97 places et la salle Audrey (bleue) avec 60 places.

Pour un événement spécial, vous pouvez louer une des salles pour faire projeter le film de votre choix et régaler vos amis ! Plus d’informations ici.

Par ailleurs, le site web du cinéma est très chic et moderne. À consulter ici.

Les cinémas indépendants de la Rive Gauche, Paris
Les cinémas indépendants de la Rive Gauche, Paris

Montez le boulevard Saint Michel, et sur la gauche avant le Jardin du Luxembourg, à une minute de l’Hôtel Design Sorbonne, vous tomberez sur l’Accatone, un cinéma avec une drôle d’histoire.

Né en 1957 à la place du cabaret ‘Le Gipsy’ avec une salle de 110 places, le cinéma a fait faillite en 2012 et a été transformé en un espace d’information financière, la Maison de l’Epargne, mais aussi “un musée consacré à l’épargne et aux campagnes de propagande d’Etat” (quelques photos sont à voir ici).

Si la salle existe toujours, il semblerait que peu de films y sont projetés, mais l’exposition d’affiches vaut peut-être le détour.

Le site de la Maison de l’Epargne se trouve ici.

Les cinémas indépendants de la Rive Gauche
© Maison de l’épargne
Les cinémas indépendants de la Rive Gauche
© Maison de l’épargne

À une minute de là se trouve un lieu que nous adorons – le Cinéma du Panthéon, fondé en 1907, qui cache un restaurant de 150m² au dernier étage, décoré par Catherine Deneuve ! Allez-y pour un déjeuner hors du commun, et lisez notre article ici.

Les cinémas indépendants de la Rive Gauche, Paris

De l’autre côté du boulevard, dans la rue Monsieur-le-Prince se trouve Les 3 Luxembourg, appelé ainsi pour ses trois salles (130, 110 et 80 places), une nouveauté à l’époque (1966).

Le lieu a été entièrement rénové il y a trois ans par Neufville-Gayet Architectes, et bénéficie désormais d’une entrée en carreaux de ciment, des projecteurs 2K et une belle façade moderne.

Le site web du cinéma se trouve ici.

Les cinémas indépendants de la Rive Gauche, Paris
Les cinémas indépendants de la Rive Gauche, Paris

Il faut marcher un peu plus au sud pour trouver le Studio des Ursulines, dans une petite rue un peu éloignée des autres cinémas du quartier.

Avec une seule (mais belle) salle de 122 sièges sur deux étages, le cinéma date de 1926 et fût la première salle Art & Essai de France. Désormais spécialisé dans les films pour un jeune public, c’est ici que se passe une des dernières scènes de Jules et Jim.

Une salle qui vaut le détour, surtout si vous avez des enfants. Le site web du cinéma se trouve ici.

Les cinémas indépendants de la Rive Gauche, Paris
Les cinémas indépendants de la Rive Gauche, Paris

Et un autre cinéma que nous ne pouvons pas ne pas citer se trouve rue des Écoles. Il s’appelle Écoles cinéma club, il vient d’être rénové et programme beaucoup de films africains et asiatiques (alors que son frère le Christine Cinéma Club préfère les films italiens et américains).

Ces deux lieux sont incontournables dans le quartier. Jetez un coup d’œil sur leurs sites web (ici et ici) pour comprendre pourquoi !

(Et dans le même style, n’oubliez pas le Grand Action tout près – tout aussi essentiel !)

Les cinémas indépendants de la Rive Gauche, Paris
Les cinémas indépendants de la Rive Gauche, Paris

Et ce n’est qu’une toute petite sélection de cinémas exceptionnels près de nos hôtels. D’après nous, il doit en avoir au moins vingt-cinq cinémas indépendants à quelques minutes de chez nous !

Regardez notre carte ci-dessous, en choisissez un au hasard et explorez. Il y a sûrement un bon film à découvrir ou redécouvrir.

Popular Posts