Expositions Léon Spilliaert – Lumière et solitude et Aubrey Beardsley au Musée d’Orsay du 13 octobre 2020 au 10 janvier 2021

Le Musée d’Orsay – à quelques minutes à pied de nos hôtels – ouvre deux nouvelles expositions, l’une sur l’artiste anglais Aubrey Beardsley mort en 1898 à l’âge de 25 ans, et l’autre sur l’artiste belge Léon Spilliaert qui mélangeait symbolisme, expressionnisme et minimalisme avec des influences préraphaélites.

Aubrey Beardsley semblait promis à une belle carrière avant que la tuberculose ne l’emporte à l’âge de 25 ans.

En à peine cinq ans, il a fait des centaines de dessins pour des éditeurs avec un style bien à lui, maniant le noir et blanc avec aise et créant des personnages fantasques qui ont eu un succès immédiat.

L’exposition vous explique le parcours de Beardsley et propose une centaine de ses dessins originaux, quelques éditions originales contenant le travail de l’artiste et une sélection d’affiches.

D.R.

Deux concerts (Je t’aime… moi non plus : France – Angleterre in pop music) ont lieu en rapport avec l’exposition, vous pouvez préparer votre visite en lisant la présentation détaillée de l’exposition ici, et un catalogue est également disponible (192 pages, 36€ ici chez amazon.fr).

Amazon link for Aubrey Beardsley catalogue

L’exposition Léon Spilliaert est la première en France depuis presque 40 ans, se concentrant sur la période 1900 à 1919, pendant laquelle l’artiste a peint ses œuvres les plus radicales.

Parfois comparé à son contemporain Edward Hopper, Spilliaert était quasiment autodidacte et beaucoup inspiré par sa ville natale d’Ostende, où il a réalisé la majeure partie de son oeuvre.

Avec une présentation chronologique et thématique, l’exposition se concentre sur le premières décennies de création de Spilliaert et sa fougue particulière pendant cette période.

Une conférence-projection inaugurale a lieu au musée le 16 octobre à midi, la présentation détaillée de l’exposition vous donnera envie d’y aller, et un catalogue de l’exposition est également disponible (208 pages, 39€ ici chez amazon.fr).

Les expositions Léon Spilliaert – Lumière et solitude et Aubrey Beardsley sont au Musée d’Orsay (ici) du 13 octobre 2020 au 10 janvier 2021

Ouvert tous les jours sauf le lundi de 9h30 à 18h (21h45 le jeudi)

Entrée : 16€ / 13€

Site web / Facebook / Twitter / Instagram

What3Words ///varier.bise.discutant

View this post on Instagram

Cette semaine, avec "The Decadent Soundtrack", l'artiste italien Francesco Vezzoli ose l'association entre sélection d'œuvres de l'exposition "Huysmans critique d'art. De Degas à Grünewald, sous le regard de Francesco Vezzoli" et 7 célèbres chansons contemporaines. #3: 🖼 Francesco Vezzoli, "L'Innocente (Ida Rubinstein)" et "Il Piacere (Isadora Duncan)" / 🎶 Jacques Brel, "La chanson des vieux amants". . This week, with "The Decadent Soundtrack", Italian artist Francesco Vezzoli dares the association between selection of works from the exhibition "Huysmans Art Critic. From Degas to Grünewald, in the Eye of Francesco Vezzoli" and 7 famous contemporary songs. #3: 🖼 Francesco Vezzoli, "L'Innocente (Ida Rubinstein)" and "Il Piacere (Isadora Duncan)" / 🎶 Jacques Brel, "La chanson des vieux amants [Song of the old lovers]". . Et plus le temps nous fait cortège Et plus le temps nous fait tourment Mais n'est-ce pas le pire piège Que vivre en paix pour des amants Bien sûr tu pleures un peu moins tôt Je me déchire un peu plus tard Nous protégeons moins nos mystères On laisse moins faire le hasard On se méfie du fil de l'eau Mais c'est toujours la tendre guerre . #museedorsay #museeorsay #orsaymuseum #artmuseum #artgallery #fineart #beauxarts #artexhibition #art #museum #Paris #peinture #painting #Huysmans #exposition #exhibition #francescovezzoli . © Courtesy of the Artist

A post shared by Musée d'Orsay (@museeorsay) on